Max Pinckers
The Fourth Wall

www.maxpinckers.be

Belgique

 

Max Pinckers exploite les paradoxes et les limites de la forme documentaire. The Fourth Wall est une sorte de portrait à rebours de la ville de Bombay, à travers l’imaginaire de ses habitants qu’il fait poser, afin de rejouer une scène de leur choix, issue d’un film ou d’une série télévisée. Le photographe laisse délibérément apparaître les outils de la mise en scène afin d’accentuer son caractère fictif. Se conformant docilement à l’exotisme exubérant et bon teint de certaines productions de Bollywood, Pinckers esquisse, en filigrane, une réalité sociale bien plus noire. Les reconstitutions sont parfois issues de tragédies, jonchées de meurtres, de désillusions et de suicides, bien que l’aspect demeure ostensiblement enthousiaste. Les écrans, rideaux et masses de fumée colorée qui rythment la série sont comme autant de faux-semblants et de voiles occultant le monde réel et ses représentations. Ce travail existe sous forme de livre auto-édité, constitué d’images mises en scène, de photographies trouvées et de textes divers (citations, articles de presse locale, extraits de récit, script de film), entretenant la confusion sur la nature des images et leur source.

Max Pinckers
Max Pinckers
×