Mohamed OUEDRAOGO
La carrière de granit

Burkina Faso

 

Située dans le quartier ouest de Ouagadougou, une carrière de granit regroupe des travailleurs en situation précaire. Hommes, femmes, enfants concassent ici des tonnes de granit dans des conditions pénibles et dangereuses. En effet, plus de 15 heures par jour, ils sont exposés aux risques de se blesser avec des projectiles de granit pendant le concassage, à la fumée de pneus brulés et à la poussière particulièrement nocive qui plane en permanence au-dessus de cette fourmilière humaine. Le travail et le temps, ici, n’ont pas la même valeur qu’ailleurs. Risquer sa vie à ce travail de forçat ne rapporte que 1000 francs CFA (soit 1,50 €) par jour. Rien ici ne nous permet d’envisager un futur. Le rythme de la vie se confond avec celui du marteau. La réalité décrite, bien que proprement africaine, s’offre aux yeux du monde entier comme une source de réflexion et d’inspiration.

Mohamed OUEDRAOGO
Mohamed OUEDRAOGO
×