Ingrid AMARO

Les murs d’en face

France

 

Montrant Les murs d’en face comme des monuments, cette série est un pastiche des cartes postales. Ces photographies sont en même temps, une ode aux architectures vernaculaires et aux murs de nos "voisins". Tout l’espace ordinaire a un potentiel de beauté, aussi bizarre soit-elle. La démarche consiste à arrêter le regard hors de la beauté facile. Aussi, peut-on être photographe sans posséder un appareil photographique ? Les appareils photographiques ne sont pas propriété de l'artiste, mais ont été empruntés au gré des connaissances et amitiés. Aucune transformation numérique n’a été apportée aux photographies. Ainsi la démarche artistique sublimant le vernaculaire est dans le processus, le geste et le résultat.

Ingrid AMARO
Ingrid AMARO
×