Işık KAYA

Second Nature
Turquie

 

La première transformation d’une antenne-relais en un sapin factice a été réalisée en 1992 par Larson Camouflage : une entreprise qui travaillait pour Disney. Disney, et le terme “Disneyfication” qui représente une certaine tradition en sociologie, sont utilisés pour décrire la transformation de l'environnement en un grand spectacle pour le client. Jean Baudrillard a écrit dans son essai Simulation : « Disneyland est présenté comme étant imaginaire, pour nous faire croire que le reste est réel, alors qu'en fait tout Los Angeles et l'Amérique qui l'entoure ne sont plus réels mais de l'ordre de l'hyperréel et de la simulation ». L’observation de Baudrillard au sujet de la Californie nous oriente dans la direction de cette transformation et de ses effets sur notre perception. Les images de la série Second Nature nous montrent des antennes-relais déguisées en arbres pour se fondre dans les paysages de la Californie du Sud. Ces artefacts de l’ère numérique peuvent être décrits comme étant une «préférence de la société pour une harmonie  “inauthentique“ plutôt qu’une réalité “déplaisante”» (Amy Clarke).

 

Işık KAYA
Işık KAYA
×