SAMBRESQUI Ezequiel – Argentine

 

Dans les années 1950 et 1966 au Glacier des Bossons deux accidents d'avion se sont produits. L'augmentation du réchauffement climatique a commencé à faire fondre la glace et à montrer des traces de tragédies aériennes. Mon intention avec ce travail était de dessiner trois lignes temporelles traversées par une ligne d'espace. Une ligne temporelle représentée avec du matériel photographique des archives de la ville en dialogue avec mes photos, une deuxième ligne représentée par les différents vestiges et une troisième, mon présent dans lequel j'ai fait les images. La ligne spatiale qui unifie les lignes temporelles est représentée par la montagne.

Ezequiel Sambresqui
Ezequiel Sambresqui
×
Nous utilisons uniquement des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site web : Aucun cookie publicitaire ne sera déposé lors de votre visite. Consultez notre Politique de confidentialité pour en savoir plus.