CARE Adeline – France

 

Aithō, je brûle

 

“Aithō, je brûle” est un conte photographique mettant en scène la disparition d'une figure humaine dans l'immensité de paysages volcaniques. Ce conte transpose une expérience de déréalisation que la photographe a vécue à l'adolescence. Ce trouble dissociatif étant la sensation d’être détaché de son environnement et de son propre corps, Adeline Care a ainsi développé un travail sur l'effacement et la perte d'échelle à travers des variations climatiques capturées en haute altitude. Perdu dans ces paysages brumeux et sans fin, cet alter ego fini par s’enfoncer jusque dans les profondeurs basaltiques, se transformant lui-même en lave.

Adeline Care
Adeline Care
×
Nous utilisons uniquement des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site web : Aucun cookie publicitaire ne sera déposé lors de votre visite. Consultez notre Politique de confidentialité pour en savoir plus.